Le Voleur de voix, le castrat et les rois fous, de Jean-Nicholas Vachon

Publié le par Evelyne Patricia Lokrou

Le Voleur de voix, le castrat et les rois fous, de Jean-Nicholas Vachon

Le Voleur de voix, le castrat et les rois fous, de Jean-Nicholas Vachon est un livre surprenant et captivant. On ne se fatigue pas à lire ces pages à la fois troublantes et fantastiques. Divisés en quatre parties, « Le voleur de voix» se passe à la fois au présent et au passé (plus précisément, nous sommes dans un présent récent, soit en 2004, et nous visitons le passé par le journal du vampire Maximilien et par les mémoires de Carlo Broschi. (vous aurez donc compris une époque lointaine))
Les références historiques sont intéressantes et donnent au récit son côté attachant et « véridique». C'est un livre poétique, sensible, bien écrit et je dirais, sans risque de me tromper, bien documenté, du côté des faits historiques déjà évoqués dans d'autres œuvres La première page, de la première partie, donne déjà le ton à une question que se poseront plusieurs lecteurs (est-ce vrai ? est-ce fictif ?) L'auteur sait mettre les lecteurs en appétit. Les personnages sont touchants, parfois inquiétants, toujours avec la dualité qui fait les êtres. Vous ne voudrez pas refermer ce livre avant de connaître la fin, le sort de chaque personnages.
Le récit évoque la rencontre du narrateur, Nathaniel, avec un célèbre chanteur d'opéra, un castrat, Carlo Broschi connu sous le nom de Farinnelli; il est question aussi de la vie de ce dernier, vue par l'auteur et de sa «relation» avec un comte du Périgord qui est également le vampire Maximilien. Il est encore question de rois, de règne, de la place du castrat, Farinelli, auprès des rois évoqués, de la présence discrète ou furtive des vampires et sorcières dans les appartements royaux...
Je ne vous en dis pas plus.
Pour connaître l'histoire ou les vies des personnages de « le voleur de voix», il faut lire Jean-Nicholas Vachon.
Bonne lecture.

(une de mes critiques sur Babelio)

Publié dans Lecture

Commenter cet article