Citation de Christine Navarro 

Publié le par Evelyne Patricia Lokrou

Citation (extrait) de  "La chevelure d'ébène" de Christine Navarro 

" C'est vrai, mon mari est parti. Oh, je m'inquiète, comme tout le monde. Mais je suis certaine que ça ne sera pas comme en 1914: la guerre ne va pas durer, tout le monde le dit. Nos soldats vont écraser les Allemands, s'ils nous attaquent. Alors, en attendant, je profite de la situation. Vous savez, avant, je m'ennuyais un peu, toujours enfermée à la maison avec les enfants. Depuis qu'il n'y a plus d'hommes, on se rend compte qu'on est capables aussi, nous les femmes. Imaginez: avec cette guerre, peut-être qu'on va gagner notre liberté !"

Citation de Christine Navarro 

Publié dans Lecture, Extrait

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article