La chronique de Leeve

Publié le par Evelyne Patricia Lokrou

Bonjour.

Coucou! C'est moi, Leeve ! Je suis de retour. 

" C'est fou comme les gens qui ont des enfants, croient avoir "le monopole du coeur", comme dirait Giscard Destin (rire). Certains croient avoir le monopole du bonheur! Ils oublient que tous nous aspirons à la félicité, à la réalisation de soi, à l'amour, au bonheur...

Ce n'est pas parce qu'une personne n'a pas d'enfant qu'elle ne sait pas comprendre, aimer ou rêver... Tous, nous avons été un enfant; tous nous avons été des adolescents; tous nous avons espéré des choses; tous nous inventions, "songions" nos vies pour le mieux...

Les personnes avec des enfants savent tout l'amour que cela signifie, suppose, demande..; elles connaissent toutes les angoisses, toutes les inquiétudes, toutes les peines et les joies...Elles vivent les avantages et les inconvénients; le côté génial de la chose et le côté contraignant et déstabilisant aussi. Pourtant, ce sont les premières à piétiner (certaines, involontairement, je sais, mais d'autres...) celles qui n'en ont pas.

Ce n'est pas parce que l'on n'exprime pas le désir, verbalement, d'avoir des enfants que l'on n'en veut pas ou ne méritons pas d'en avoir. 

Que savent-ils de notre coeur ? Que savent-ils de notre capacité à aimer ? Que savent-ils de notre efficacité à instruire, à éduquer, à guider, à aimer...? Que savent-ils ?

Oui, ils sont dans le secret de Dieu (ou des dieux), quant à l'expérience de mettre un enfant au monde, de savoir qu'on en est le géniteur et les instants passés à les élever et à les voir grandir et évoluer; certes, ils peuvent mieux "témoigner", mais nous voulons bien cela, les hommes ou les femmes sans enfants. "Mince"! Je suis triste qu'ils soient à ce point incapables de comprendre cela!

Comme dirait quelqu'un: " l'homme propose et Dieu dispose!

De plus, il n'y a pas de manuel pour l'éducation concrète des enfants; chaque enfant est unique, chaque parent est unique; chaque personne est unique; chaque vie est unique..."

(Un ange passe)

Jean est en colère, dit donc! Wow! 

Au revoir. À la prochaine fois. Merci.

 

 

 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article