Sophie ou...par Lokrou Evelyne Patricia (extrait)

Publié le par Evelyne Patricia Lokrou

Bonjour.

Voici un extrait de Sophie ou... , texte écrit pour un concours. Merci.

Sophie ou mes trois raisons d'espérer

Par Evelyne Patricia Lokrou

 Je suis seule dans cette chambre froide d'hôpital. Par la fenêtre, je vois les nuages blancs se déplacer lentement entre les arbres dénudés de cet hiver doux. Je devine le soleil dans le bleu océan du ciel de cet après-midi chaud; l'un des derniers du mois de novembre 2015.Je bouge délicatement mes membres, un après l'autre, sous les couvertures, qui épousent mes formes agréablement, pour m'assurer de bien faire circuler mon sang dans tout mon organisme. - Ce sont les seuls exercices qui vous sont autorisés avant un certain temps, dit le médecin, d'un ton à la fois navré et plein d'espoir, avant d'ajouter:

- Ce n'est qu'un mauvais moment à passer. Bientôt, vous ne vous souviendrez que du bonheur et du merveilleux cadeau que vous fait la vie.

Quand je pense à ses paroles, je ne peux empêcher les larmes de couler sur mes joues, telles des perles dont on ne voudrait pour rien au monde. Chaque mot est une aiguille qui transperce ma peau sensible.

***

Il y a une semaine, une semaine déjà, mon époux, Jean, et moi, allions dîner, pour la première fois, à une table d'un petit restaurant branché. C'était notre troisième anniversaire de mariage. Le matin, tout content, l'homme de ma vie, m'annonça à la manière de l'enfant qu'il était resté: - Sophie, je t'emmène dans un endroit magique; un lieu où le champagne, le fromage et les desserts sont sans comparaison.Toute la journée, j'avais songé à ce tête-à-tête amoureux. J'avais tant de choses à lui dire, à lui raconter, à lui apprendre.   Je décidai de me faire belle pour lui et pour moi. Marie, ma cousine, une célèbre coiffeuse s'occupa de ma longue chevelure noire et en fit un chignon des plus élégants. J'enfilai la petite robe blanche, un cadeau de Jean, et me regardai, dans le miroir du salon.

...

(La suite....)**

* Désolée pour la disposition (mise en page) du texte.

** Écrit pour le concours de nouvelles 48h pour écrire organisé par Edilivre. Fait partie des 500 nouvelles retenues.

http://data.over-blog-kiwi.com/0/99/21/60/20170119/ob_bbcf01_500-premieres-nouvelles-concours-48h.pdf

@ tous les droits réservés sur le texte. Merci.

Publié dans Lecture, Nouvelle, Extrait

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article